Project Description

Il existe différentes formes d’assurances sur la vie :

  • L’assurance en cas de vie

  • L’assurance en cas de décès

  • L’assurance mixte

  • La rente viagère

Les assurances en cas de vie

L’assurance en capital différé (branche 21)

Il existe deux grandes catégories :

  1. Le Capital Différé -Sans Remboursement des primes (CDSR). Cette assurance assure un capital pension qui est payé au terme du contrat sous la condition que l’assuré soit en vie à cette date. En cas de décès de l’assuré avant la fin du contrat, la compagnie d’assurances conservera les primes versée.
  2. Le Capital Différé -Avec Remboursement des primes (CDAR). Ce type d’assurance prévoit le paiement d’un capital si l’assuré est toujours en vie au terme du contrat. En cas de décès de l’assuré avant la fin du contrat, la compagnie d’assurances remboursera les primes versées aux bénéficiaires désignés dans le contrat.

amet consetur adipiscing elit. Morbi vel nulla sapien. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent sadips ipsums dolores.

Les assurances en cas de décès

L’assurance mixte est la combinaison de deux formules d’assurances décrite précédemment. Elle associe les avantages d’une assurance décès et d’une assurance-vie. Elle garantit le paiement d’un capital

  • Soit au décès de l’assuré s’il se produit avant le terme du contrat.
  • Soit au terme du contrat si l’assuré est toujours en vie.

Les assurances mixtes

L’assurance mixte est la combinaison de deux formules d’assurances décrite précédemment. Elle associe les avantages d’une assurance décès et d’une assurance-vie. Elle garantit le paiement d’un capital

  • Soit au décès de l’assuré s’il se produit avant le terme du contrat.
  • Soit au terme du contrat si l’assuré est toujours en vie.

La rente viagère

Dans cette formule d’assurance-vie, le souscripteur d’assurance cède son capital à la compagnie d’assurance qui en devient le propriétaire. En contrepartie, la compagnie d’assurance s’engage à verser au souscripteur une rente jusqu’à la fin de sa vie. Le rachat n’est donc plus possible et si l’assuré vient à décéder personne ne pourra récupérer le capital.

Il existe deux formules d’adhésion à la rente viagère :

  1. L’adhésion à une rente viagère immédiate qui donne droit au versement d’une rente dès la conclusion du contrat ;
  2. L’adhésion à un contrat d’assurance-vie classique prévoyant qu’à une date déterminée dans le contrat l’assuré pourra toucher la rente viagère. En cas de décès de l’assuré avant la date mentionnée dans le contrat, le contrat s’arrête et la compagnie d’assurances conservera les primes versées.

Notons toutefois que la rente viagère peut être conclue sur deux têtes. Pour ce faire, le souscripteur désigne un bénéficiaire qui recevra des rentes de son capital à partir de son décès. Le souscripteur transfère en quelque sorte sa rente viagère à une personne de son choix.